salon avec un parquet

Quelle couleur de joint pour carrelage imitation parquet ?

Le carrelage imitation parquet est tendance. Cela s’explique par le soin qu’ont pris les fabricants en matière de créativité pour proposer des carrelages ressemblant tellement au parquet qu’il faut s’approcher de très près pour discerner la différence ! Toutefois, un carrelage imitation parquet peut perdre de son réalisme si vous ne choisissez pas la couleur de joint adaptée ou si vous ne respectez pas la largeur adéquate.

Quelle couleur pour les joints d’un carrelage imitation parquet ?

Le principe d’un carrelage imitation parquet est, comme son nom l’indique, d’imiter autant que possible le parquet en bois. Cela s’applique donc aussi pour la teinte des joints. Si vous êtes observateur, vous remarquerez qu’un « vrai » parquet n’a pas véritablement de joint. Toutefois, il est déconseillé d’utiliser la technique du joint nul (carreaux qui se touchent bord à bord, sans joint) pour le carrelage imitation parquet. Avec cette technique, les carreaux risquent de se casser très vite.

Pour préserver le rendu « parquet naturel », l’idéal est donc d’opter pour une nuance de joints de carrelage se rapprochant autant que faire se peut de la couleur de votre carrelage. Petite précaution néanmoins dans les pièces où le passage est fréquent : prenez une couleur un peu plus claire que votre carrelage. En effet, les joints s’y salissent plus rapidement que les carreaux, même si vous lavez tous les jours. En effet, si le grès cérame qui constitue la matière des carreaux ne se tache pas, les joints sont poreux et absorbent la saleté, et ce bien que vous laviez vos sols quotidiennement.

Quelle est la largeur idéale pour des joints de carrelage imitation parquet ?

carrelage imitation parquet

Source : Ain Carrelages

Comme indiqué précédemment, il n’est pas recommandé d’opter pour des joints nuls lorsque l’on pose du carrelage grand format imitation parquet. Les fabricants comme le DTU (document technique unifié) et les CPT (cahiers de prescriptions techniques), qui précisent les normes en vigueur, le déconseillent fortement. Les joints n’ont en effet pas une fonction purement esthétique.

Ils ont un rôle technique indispensable pour que votre carrelage imitation parquet vous donne satisfaction pendant longtemps. Ils assurent une certaine tolérance. En particulier si vous posez des carreaux non rectifiés. Ils assurent aussi de la souplesse, absolument nécessaire si votre maison est équipée d’un plancher chauffant. Néanmoins, cette souplesse est importante dans tous les logements. En effet, les maisons « bougent », en fonction des taux d’humidité du sol. De ce fait, le carrelage avec des joints fins a tendance à éclater. Respecter les conseils de pose des fabricants vous prémunit contre une casse évitable.